Qu’est-ce que la Méthode OKR ? Quelle est la différence entre Objectifs et Résultats clés ? Comment réussir l’application de la Méthode OKR ?

Qu’est-ce que la Méthode OKR ?

Comme son nom le suggère, la méthode OKR est une méthode de gestion d’objectifs en entreprise : O d’Objectives (objectifs) et KR de Key Result (résultats clés). Cette méthode permet aux entreprises, grandes comme petites, ou entrepreneurs comme startups, de mieux exécuter leur stratégie de développement pour un produit ou un projet. Élaborée et mise en place sur une base trimestrielle, ou plusieurs trimestres, cette méthode a aussi pour objectif principal d’aligner les parties prenantes d’un projet, ou à l’échelle de l’entreprise, pour travailler à atteindre les objectifs définis. Les réunir ou les fédérer autour d’un objectif commun.

Objectifs Vs Résultats Clés

La base de cette méthode est de bien différencier les objectifs des résultats clés

Les objectifs :

Ils expriment le but global de votre équipe, en accord avec la Vision Produit mais aussi avec la Vision de votre entreprise. Où voulons-nous aller ? Vers quoi voulons-nous amener notre équipe ? Ces objectifs doivent être réalistes et atteignables, clairs et concrets. Ils doivent surtout apporter de la valeur. Ils doivent être compréhensibles et à la portée de toute l’équipe ou de toute l’entreprise.

Les Résultats Clés :

Ils représentent le « Comment faire pour atteindre notre objectif ? ». Ils permettent de vérifier/mesurer si l’équipe est parvenue à atteindre les objectifs et de comprendre les raisons du succès ou de l’échec. Certains verraient les Résultats Clés comme des étapes ou des mini-objectifs ou des jalons avec des indicateurs mesurables qui nous permettrons de suivre et vérifier l’accomplissement de nos objectifs.

Exemple : Une entreprise qui utilise le tunnel de conversion pour vendre son service/concept/produit en ligne :

Objectifs acquisition :
10 conversions en achat (sur une durée et périodicité quelconque)

Résultats Clés :
100 inscriptions : téléchargement de livre blanc, démo en ligne, essai gratuit…
40 rdv avec ou demande d’informations supplémentaires ou devis…
10 conversions en achat du produit

Comme on le voit dans cet exemple, les Résultats Clés nous permettent de voir «comment faire pour atteindre les objectifs» : il nous faudra par exemple produire un livre blanc, qui enclenchera le process de la conversion, et ainsi de suite…

Comment réussir l’utilisation de la Méthode OKR ?

1- S’aligner autour de la Vision Produit et de la vision de l’entreprise

Il est très important avant de fixer les objectifs que toutes les parties prenantes et les personnes travaillant dans l’entreprise soient sur la même longueur d’onde : s’aligner sur la vision de l’entreprise, ses objectifs stratégiques, la Vision Produit pour une équipe ou pour une startup à produit unique.

2- Définir et co-construire la Méthode OKR en équipe

Une direction qui impose les OKR à ses équipes risque d’amoindrir les bénéfices de cette méthode. Au lieu proposer les Objectifs, il est bien plus constructif d’impliquer toutes les parties en amont. Cela passe par le partage de l’information en incitant chaque membre de l’équipe à réfléchir collectivement sur les objectifs et les résultats clés étapes de réalisation.

3- Suivre, mesurer, apprendre et corriger

Comme le Lean Startup, la Méthode OKR nous permet de définir des objectifs de courtes de durée pour pouvoir mesurer et surtout apprendre de nos succès ou échecs et pouvoir pivoter à temps. Dans l’exemple de notre Tunnel de conversion cité plus haut, si nous ne parvenons pas à attirer nos prospects, c’est que nous devons revoir notre tunnel : est-ce le livre blanc qui n’intéresse pas mes prospects ? Ma démo est-elle floue ? Mes CTA ne sont-ils pas mal placés ? …
Il est donc primordial d’examiner les résultats à chaque étape pour pouvoir voir et ajuster.

4- Communiquer en toute transparence

Que vous ayez réalisé vos objectifs ou pas, il est important de communiquer à chaque étape les résultats de vos travaux. Comme en Agile, la transparence avec toutes les parties prenante est la base de tout. Cela permet d’être au clair sur ce qu’il reste à faire et de savoir si nos objectifs n’étaient pas, peut-être, irréalistes ou inatteignables ?

A suivre…